Que serait Noël sans chocolat, sans foie gras, sans huîtres, sans saumon, sans dinde farcie ou bûche aux marrons ? Ce ne serait plus Noël ? Pas assez gourmand ? Vraiment ? En êtes-vous bien sûrs ? Que nenni, les fêtes de fin d’année peuvent très bien avoir une autre saveur : bienvenue au Noël des PCU !

Un réveillon empreint d’originalité !

Avant l’ère végane, nous l’avions déjà inventé : le réveillon 100 % fruits, légumes et douceurs autorisées, le tout agrémenté de nos produits hypos avec lesquels il est bon d’inventer de nouvelles recettes et de pâtisser !

En général, avoir la matière première est un bon début… Cela dit, ce qui fait le plus souvent défaut, ce sont les idées originales qui permettent d’améliorer l’ordinaire, d’innover et de faire qu’un réveillon ne ressemble pas en tout point aux recettes proposées le reste de l’année.

Alors, comment faire pour se renouveler chaque année quand l’éventail des possibles est limité ?

Quelques pistes à explorer…

Une astuce consiste à ne réaliser certaines recettes que pour cette occasion et à s’en passer le reste de l’année… De cette manière, ces petites « madeleines de Proust » à savourer permettent au charme de continuer à opérer d’un réveillon à l’autre. À l’évidence, rappelons que d’autres solutions existent… Comme par exemple cuisiner des légumes qu’on n’a pas l’habitude de manger en temps normal (tels que les légumes anciens notamment), ou bien ajouter à ses plats des épices ou aromates insolites, ou encore jouer sur les saveurs en tentant des associations sucrées salées ou aigres douces ! Il est tout de même plus plaisant de continuer à inventer et à (s’)étonner !

Toutefois composer un menu festif qui sorte de l’ordinaire demande aux PCU et à leur entourage de beaucoup se creuser la tête… L’objectif étant que le menu de fête devienne un véritable régal à la fois pour les yeux et pour les papilles ! La filière G2M nous aide cette année dans cet objectif en proposant un menu original à teneur réduite en protéines pour les fêtes. Vous pouvez le télécharger ici !

… Plus des recettes traditionnelles à adapter !

La période des fêtes de fin d’année requiert également de transposer en version hypoprotidique certaines recettes régionales traditionnelles afin d’être pleinement inclus au moment et de ne pas en être tenu à l’écart en tant que PCU… Mais, si ces adaptations sont généralement réalisables (après avoir, la plupart du temps, nécessité quelques phases « tests » auparavant…), gare à ne pas faire de jaloux à la maison !

À votre avis, chez moi, qui gagne entre les « oreillettes » (des beignets à la fleur d’oranger issus des treize desserts provençaux) du papa ardéchois et les petits gâteaux sablés, appelés « bredele », de la grand-mère alsacienne d’une maman franc-comtoise ? Les deux, évidemment ! PCU et gourmandise sont absolument compatibles… Pour autant, sachons savourer, en préférant la qualité à la quantité !

Fêtes, régime et tentations !

Malgré tout, quand on est PCU, il arrive que Noël ne soit pas toujours une période très bien vécue. En effet, ce moment de l’année comporte immanquablement son lot de tentations, pas toujours faciles à gérer ! Et même si l’on peut s’autoriser l’un ou l’autre petit « extra » à l’occasion de cette fête, on sait aussi trop bien que la discipline du régime ne doit pas être relâchée pour autant ! Mais, entre nous, la bonne nouvelle, c’est que Noël n’est pas qu’une question de nourriture …

La magie de Noël ne se limite pas qu’au contenu des assiettes !

À Noël, le réveillon et les repas familiaux sont une tradition incontournable. Chaque famille a ses rites, ses habitudes et l’enfant (ou l’adulte) PCU est confronté à un moment où sa particularité biologique est mise à l’épreuve.

Rappelons que fêter Noël peut aussi s’envisager autrement, en marquant une rupture avec ce seul aspect culinaire !

Noël, c’est aussi :

– une ambiance festive, des musiques et des chants traditionnels, la décoration du sapin avec boules et guirlandes, des odeurs d’orange et de cannelle…

– la joie de se retrouver en famille, d’offrir des cadeaux, de partager avec les personnes dans le besoin et, pour les chrétiens, Noël est également une fête religieuse avec ses célébrations comme la messe de minuit.

Chaque famille vit Noël à sa façon. Ce qui est important, c’est que les enfants PCU en gardent un souvenir fort, sans avoir le sentiment d’être différents. 

Pourquoi ne pas adopter un rituel familial avec des temps forts permettant à l’enfant PCU de vivre pleinement Noël ? Par exemple, la décoration du sapin, l’organisation d’un petit spectacle musical, la préparation de recettes PCU, etc… Et ça se prépare, pendant tout le mois de décembre !

Prenez le calendrier de l’Avent : il peut être réinventé avec d’autres choses que du chocolat (même s’il en existe aussi en version hypoprotidique aujourd’hui)… Par exemple, mettez-y des petits objets de décoration, des dessins ou des citations ou, si vous aimez la musique comme moi, faites une super playlist avec une nouvelle chanson à découvrir chaque jour !

Cette année, qu’y a-t-il d’inscrit sur la liste au Père Noël des PCU ?

Pour ce Noël, nous espérons que tous les PCU ont été bien sages tout au long de cette année si particulière et qu’ils pourront être gâtés ! En tous cas, nous sommes certains qu’ils ont été très courageux et nous les en félicitons bien chaleureusement. Nous leur souhaitons de découvrir de jolis cadeaux au pied du sapin, sans surenchère non plus…

Les phénylous ne peuvent, certes, pas manger de tout mais, entre nous les p’tits filous, ça ne veut pas dire d’avoir des privilèges avec plus de paquets pour vous !

Noël signifie surtout beaucoup de gaieté dans la simplicité, comme l’apportent entre autres la douceur d’une boisson chaude ou la chaleur d’une bougie !

C’est également l’occasion de faire preuve de solidarité et d’entraide dans notre petite communauté PCU en mutualisant des recettes mais pas que…

Parlez-nous de votre Noël !

L’e-Lien vit surtout grâce à vous qui nous lisez, alors écrivez-moi à nathalie.coulomb@phenylcetonurie.org et dites-moi comment s’est passé votre Noël. Témoignez de ce que vous avez inventé de spécial à cette occasion ! Nous le partagerons dans le prochain numéro de l’e-Lien.

Meilleurs vœux à tous les PCU et à leurs familles !

En attendant de vous retrouver en 2021, avec toute l’équipe du Conseil d’Administration des Feux Follets, nous vous souhaitons de passer un Joyeux Noël plein d’agréables moments et de très belles fêtes de fin d’année ! Prenez bien soin de vous.

Nathalie COULOMB

Administratrice et adulte PCU (Strasbourg)